Alibaba group acquiert Ele.me pour 7,7 milliards d’euros

Alibaba Group à annoncé hier, lundi, le rachat des quelques 57% de parts de la start-up Ele.me que le groupe ne possédait pas encore.

Ele.me 饿了么(phonétiquement prononcez « euleumeu » et écrivez « e le me » en Pinyin) est une startup de livraison de repas à domicile, soit un concurrent asiatique de nos Deliveroo et autres Foodora.

La start-up a été fondée en 2009 et contrôle près de 42% des parts de marché de la livraison de repas. Ele.me livre au quotidien 4,5 milions de commandes ! Il est possible d’y commander des fruits frais, du fast food, des fruits de mer, du barbecue, des boissons, de la fondue chinoise et même des fleurs ou des produits de santé !

Alibaba et ses filiales possédaient déjà près de 43% des parts de la start-up grâce à un investissement en 2016 d’Alibaba et Ant Financial (pour savoir qui est Ant Financial voir notre article sur le groupe Alibaba ici) de respectivement 900 et 350 millions de dollars.

Pour vous donner un peu de contexte, l’autre gros acteur de la food delivery en Chine est Meituan-Dianping possédé par Tencent qui contrôle également près de 41% des parts de marché. Un marché au potentiel énorme puisque le revenu estimé en Chine pour 2018 culmine à 375 milliards de dollars !

Ce rachat est une nouvelle preuve si besoin en est de la volonté de Jack Ma de développer le New Retail et les paiements digitaux via Alipay. Nous vous en parlions en début d’année dans notre article sur les tendances.C’est également une nouvelle riposte d’Alibaba dans la guerre qui l’oppose à son plus gros concurrent en Chine Tencent (entre autre éditeur de WeChat et de WeChat Pay) puisque comme je vous le disais plus haut Tencent possède le plus gros concurrent de Ele.me alors que Ele.me avait lui même racheté en 2015 le troisième acteur du secteur à Baidu (vous suivez ? 😉

Ci-dessous deux copies d’écran de l’app ele.me :

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*