Chine: la tendance du maquillage pour homme

Chine: la tendance du maquillage pour homme

À la rencontre de Li Jiaqi, plus connu sous le nom de “Lipstick Brother”

L’industrie de la beauté masculine est en pleine explosion en Chine, avec 166 milliard de dollars de revenu attendu d’ici 2022. La beauté masculine est déjà une tendance dans l’industrie du e-commerce et notamment sur les canaux de marketing d’influence.

Les ventes de produits de beauté pour homme ont augmenté de 140% au cours de l’année passée. Le maquillage masculin représente 89% des ventes de produits de beauté, avec en top 3 des produits les plus populaires : le fond de teint, l’eyeliner et le correcteur. Parallèlement à la quête d’un look professionnel, l’augmentation des ventes de produits cosmétique et de santé sont aussi dues aux pressions ressenties par les hommes nés après les années 90, liées au travail et aux études.

Par conséquent, le stéréotype de l’homme chinois et la conception de la masculinité ont aussi radicalement changé. Si dans la filmographie chinoise, la figure masculine était autrefois représentée par des héros physiquement imposants et très patriotiques, de nos jours les séries télévisées préfèrent montrer des protagonistes androgynes, beaux et professionnellement épanouis.

@Alizila

En Chine, la personne la plus célèbre qui vend des rouges à lèvres en ligne n’est pas une femme mais un homme. Faisons connaissance avec Li Jiaqi 李佳奇, plus connu sous le nom de “Lipstick Brother” (Frère au rouge à lèvres).

Aujourd’hui, Li Jiaqi est une célébrité du web, appelé KOL (Key opinion leader), et le numéro 1 des vendeurs de rouge à lèvres en ligne. Il a même mis au défi Jack Ma, président du Groupe Alibaba, pour voir qui vendraient le plus de rouge à lèvres pendant une vidéo live-streaming. Et bien sûr, Li Jiaqi a remporté le challenge.

@Alizila

Comme l’a confié Li Jiaqi sur Alizila, quand il “venait de commencer le live-streaming, il y a eu beaucoup de retours négatifs, questionnant le fait qu’un homme se maquille. Mais récemment, quand je suis en direct, beaucoup de personnes disent que je suis devenu plus joli, sophistiqué et bel homme.”

Dans son monde, l’opinion publique a accepté le port du maquillage pour les hommes.

@Alizila

Cependant, le maquillage pour homme n’est pas étranger à la culture traditionnelle chinoise. Le focus sur la beauté masculine n’est pas un phénomène entièrement nouveau en Chine. L’utilisation de produits cosmétiques remonte à la dynastie des Han (206 av. J.C – 220 apr. J.C), où il était coutume pour les hommes de haut rang d’appliquer de la poudre, faite à base de riz et d’huile, sur leur cou pour couvrir les rides et paraître plus jeune.

De nos jours, avec les tendances japonaises et sud-coréennes, une nouvelle génération de jeunes hommes chinois se préoccupant beaucoup plus de leurs apparences, a amené le marché des cosmétiques pour homme à se développer rapidement..  

D’après Alibaba, le nombre total d’hommes chinois achetant des produits de soins personnels, progresse plus rapidement que celui des femmes (31% de croissance en 2018 contre 29%, respectivement.) La valeur totale des soins personnels achetés par les hommes sur Tmall est en hausse rapide toutes catégories confondues – même celle du maquillage (voir les graphiques de cet article)

@Alizila

Sur Tmall, les achats de maquillage par les hommes ont doublé sur l’année 2018, et ces derniers sont activement à la recherche de marques premium. Et s’il y a des produits conçus spécialement pour les hommes, alors les consommateurs masculins chinois les veulent à tout prix.

Comme tous les autres Millennials (génération Y), Li Jiaqi s’applique du fond de teint et se dessine les sourcils avant de sortir. Et il n’est pas le seul à le faire.

@Alizila

“Il y a vraiment une tendance grandissante envers la beauté masculine”, remarque Li Jiaqi. “Bien que la plupart de mon public soit féminin, j’ai remarqué que depuis juin dernier, mes abonnés masculins sont de plus en plus nombreux” affirme Li Jiaqi. Désormais, les hommes représentent 20% de son audience. La raison? La demande pour la beauté masculine est énorme.

Cependant d’après Li Jiaqi, il y a un véritable problème : “Le marché chinois ne produit pas assez d’offres dédiées aux hommes pour aller à la rencontre de cette forte demande”.

@Alizila

“Si vous allez dans un centre commercial, vous trouverez seulement des marques de maquillage pour femme et aucune spécialisée dans le maquillage pour homme” dit Li Jiaqi. C’est pour cela que la majorité des Millennials achètent en ligne des marques japonaises, sud-coréennes ou françaises. Le marché des cosmétiques pour homme est en pleine émergence et le conseil que donne Li Jiaqi aux marques de beauté est de ne pas rater cette opportunité.

Source : Article original par Cifnews 雨果网 : le premier média Chinois spécialisé en e-commerce cross-border, fondé en 2013 à Xiamen, Chine. Cifnews est le réseau principal de contenu et organisateur d’événements du secteur en Chine, grâce au CCEE – Cifnews Cross-border E-commerce Exhibition. La mission de Cifnews est d’offrir de l’information, formation en ligne et services aux entreprises qui souhaitent vendre en ligne depuis et vers la Chine, en partageant des informations de qualité sur l’évolution du e-commerce cross-border, de la fintech et du nouveau Made in China. Le siège se situe  à Xiamen, avec des bureaux à Shenzhen, Hong Kong, Séoul (Corée) et à Padoue (Italie), où notre Global team est basée.

Suivez Cifnews sur Facebook & Linkedin, @cifnews sur Instagram, @cifnewsglobal sur Twitter

L’e-commerce Chinois en 5 idéogrammes

L’e-commerce Chinois en 5 idéogrammes

La Chine est un marché qui attire de plus en plus de marques Françaises et notamment sur le marché de la vente en ligne. Avec plus de 600 milliards d’euros générés en 2018, la Chine est désormais le premier marché E-commerce au monde. Les consommateurs Chinois, ultra connectés et qui achètent en ligne au quotidien, sont friands de marques étrangères qui seront capables de leur proposer une offre et des produits adaptés à leur mode de consommation.

Et quoi de mieux que de faire un pas vers leur culture en essayant de comprendre ces potentiels clients qui parlent et écrivent un langage unique car basé sur des sinogrammes (caractères Chinois).

Pour les entreprises qui veulent comprendre les consommateurs Chinois, connaître la logique des sinogrammes est une première approche de la culture Chinoise qui permettra d’avoir une meilleure compréhension de leur mode de communication.

C’est la raison pour laquelle nous avons choisi de décrypter chaque mois 5 sinogrammes, en rapport avec le vocabulaire du E-commerce et marketing Chinois.

Cyrille J-D Javary, sinologue et écrivain de renom, décrypte ci-dessous le sens original de ces caractères Chinois en explorant leur signification traditionnelle.

Les 5 mots sélectionnés ce mois ci sont les mots les plus utilisés dans le langage courant qui a trait au commerce en ligne :

  • E-commerce diàn shāng 
  • Produit  chǎn pǐn
  • Marque 品牌 pǐn pái
  • Prix 价格 jià gé
  • Alibaba Group  阿里巴巴集团  ā lǐ bā bā jí tuán
E-commerce : 电商 diàn shāng

🏮  Le trait d’union n’existe pas en chinois. En revanche forger une expression en deux caractères avec le premier idéogramme de deux binômes est une pratique très courante en chinois contemporain : le mot pour désigner l’e-commerce est 电商 diàn shāng, abréviation des binômes de mot 务 diàn zǐ shāng wù.

Le premier binôme utilisé pour désigner l’e-commerce est 电子 diàn zǐ, dans lequel le premier mot 电 diàn qui signifiait à l’origine « l’éclair », sert aujourd’hui à désigner tout ce qui a trait à l’électricité, par exemple le téléphone (电话 diàn huà, littéralement : les paroles électriques), le cinéma (电影 diàn yǐng, les ombres chinoises électriques), et bien sûr l’ordinateur (电脑 diàn nǎo: le cerveau électrique). Le second terme 子 zǐ est ici d’usage grammatical pour particulariser l’emploi nominal (et non verbal) du premier.

Le second binôme est 商务 shāng wù, dans lequel le premier mot 商 shāng désigne tout ce qui est en rapport avec le commerce et le second 务 wù, formé de la combinaison d’un signe d’autorité 攵 pū et du signe général de la force 力 lì , écrit l’idée de s’appliquer, de s’efforcer,  et plus généralement d’affaire au sens de ce qu’il y a … à faire.

👉 Conseils Paris2Beijing : contrairement au marché Européen, la Chine est un pays entièrement drivé par les marketplaces. Les géants Tmall et JD.com en sont les leaders et à leur côté des marketplaces spécialisées et verticales qu’il convient de sélectionner avec grande attention. Le choix du canal de vente en amont est crucial pour s’adresser à la bonne clientèle et adopter un bon positionnement de marque global. Marketplaces cross-border ou domestique, généralistes ou spécialisées, commerce 100% mobile…une réflexion poussée s’impose avant de prendre une décision.

Produit : 产品 chǎn pǐn

🏮  Un produit est un article résultant d’une production, c’est-à-dire au niveau symbolique qui est celui de l’écriture idéographique chinoise, quelque chose qui est “enfanté” par une entreprise. C’est pour cela que l’idéogramme chinois 产 chǎn écrit l’idée de “produit” en combinant deux idéogrammes, dont le premier, dans sa forme traditionnelle (non simplifiée, et toujours en usage à Hong-Kong, à Taiwan, et familière à la diaspora chinoise) 產 comportait en dessous le signe de la naissance 生 shēng.

Le second terme 品 pǐn, représente trois sortes d’objets qui ont la particularité de ne pas être placés les uns à côté des autres mais d’être disposés hiérarchiquement (l’un d’eux est supérieur aux deux autres) ; il évoque une idée d’ordonnancement comme en français nous avons les « produits de première nécessité » et puis les autres.

👉 Conseils Paris2Beijing : le produit ou service est l’essence même du e-commerce et les préférences des clients sont différentes en Chine. Le succès de vente d’une entreprise en Chine repose essentiellement sur la pertinence dans le choix des produits à vendre. Estimer son potentiel de vente avant de se lancer est la première étape de son projet Chine.

Marque : 品牌 pǐn pái

🏮 Dans ce binôme, où l’on retrouve le mot produit 品 pǐn le second caractère 牌 pái est le plus important. Écrit avec le signe des planches en bois 片 piàn, sa signification traditionnelle est celle des « enseignes » grâce auxquelles les passants pouvaient identifier un lieu commercial en général, boutique, restaurant, fabrique, etc. Il fallait donc pour différencier ce mot attaché à un commerce particulier et le hausser au sens plus général de « marque » y ajouter un autre signe, le mot 品 pǐn, significateur, comme nous venons de le voir de toutes sortes de produits mises en ordre.

👉 Conseils Paris2Beijing : le story telling est un enjeu de taille sur le marché Chinois. Le pouvoir de marque est très puissant et la marque représente plus qu’un simple engagement de qualité pour les chinois, mais très souvent aussi une identité sociale. Il est crucial de comprendre les enjeux d’influence d’une marque avant de se lancer et également d’identifier le positionnement qui sera en adéquation avec les attentes des consommateurs chinois.

Prix : 价格 jià gé

🏮 Qu’est-ce donc qu’un prix, sinon la valeur d’un produit en transit. Prix, price, preis, pregio, tous ces mots actuels viennent d’une même racine indo-européenne « pre » qui signifie : mouvement, trafic. L’esprit chinois va écrire cela d’une autre façon.

Le premier mot de ce binôme 价 jià est la simplification du caractère ancien 價 jià, composé du signe général des êtres humains et d’un vieux caractère 賈 gǔ signifiant jadis : marchant (en tant que nom de famille). Il est aujourd’hui simplifié par le mot 介 jiè qui, à partir de son sens ancien : lignes de séparation, joue maintenant le rôle d’intermédiaire, particulièrement entre acheteur et vendeur, d’où sa signification courante : prix, valeur cours, tarif. Signification qui est recadrée par le second mot 格 gé dont la signification est ici : norme, étalon, modèle, règle.

👉 Conseils Paris2Beijing : les consommateurs Chinois sont très sensibles aux prix et aux promotions. En amont d’un lancement en Chine, il convient de réfléchir à un positionnement de prix adapté au marché qui sera également calculé avec les taxes correspondantes à votre catégorie de produits.

Alibaba Group : 阿里巴巴集团  ā lǐ bā bā jí tuán

🏮 Le choix du nom d’une entreprise, en Chine encore plus qu’ailleurs, n’est jamais anodin. Lorsqu’en 1994 Jeff Bezos songe à son projet utopique de e-commerce, il lui donne le nom d’un fleuve dont le bassin d’affluence est plus grand que l’Europe : Amazone (nom qui est écrit phonétiquement en chinois 亚马逊公司 yà mǎ xùn). Simplement pour bien spécifier l’entreprise on rajoute au nom du fleuve le binôme 公司 gōng sī  qui signifie : compagnie.

Alibaba, la plus grande plateforme de commerce B2B en ligne au monde, s’était d’abord appelée « 1688 » jouant sur le fait que, pour l’esprit chinois, le chiffre « 8 » qui se prononce « bā » est fondamentalement bénéfique. Elle fait référence à son homonyme “发 fa” qui signifie “faire fortune”. C’est pour cette raison que les Jeux Olympiques de Pékin ont débuté à la 8° minute de la 8° heure du 8° jour du 8° mois de l’année 2008.

Ensuite, mondialisation oblige, le nom du groupe (集团 jí tuán) de Jack Ma s’est tourné vers l’évocation de ce conte arabe dans lequel il est question d’une caverne remplie de trésors. C’est pourquoi il s’écrit maintenant avec quatre idéogrammes dépourvus  de signification, utilisés uniquement pour leur prononciation phonétique, qui justement permet de conserver l’évocation sonore du chiffre « 8 » essentiel dans les affaires.

阿里巴巴 est donc une traduction purement phonétique. Le groupe Alibaba est l’icône incontournable du e-commerce chinois et a une forte présence sur la scène internationale avec ses différents services comme le Cloud avec AliCloud.

Découvrez l’univers des sinogrammes, accessible pour tous, dans le livre de Cyrille J-D Javary « 100 Mots pour comprendre les chinois »