L’invasion des vélos jaunes à Paris

Nous avons tout comme vous découvert récemment les petits vélos jaunes ou vert qui se sont multipliés dans les rues Parisiennes profitant du démontage des Vélib !

Et bien saviez-vous que la société qui met à disposition les vélos jaune : ofo est une entreprise Chinoise ?

Ofo a été lancé à Beijing (Pékin) en 2015 par 5 étudiants. Le nom de la marque a été choisi pour ressembler visuellement à un vélo (et ça fonctionne plutôt pas mal !)

Contrairement aux rues de Paris ou le nombre de vélos est encore modeste : Ofo est présent en masse en Chine puisqu’on y trouve plus de 3 millions de vélos. Ok il est vrai que la bas, ils sont un peu plus nombreux que les Parisiens 😉

Conséquence du succès de la société : une levée de près de 130 millions de dollars a été réalisées fin 2016 afin notamment de lancer l’international. Parmi les investisseurs on retrouve Didi (le Uber Chinois), Xiaomi (le X des BATX) et Coatue (un fond US qui a aussi investis dans Facebook).

2017 à été l’année de l’international pour Ofo puisqu’ils sont désormais présents dans 16 pays : Singapour, Royaume Uni, USA, Kazakhstan, Malaisie, Thaïlande, Autriche, Japon, Russie, la République Tchèque, Italie, les Pays-Bas, Australie, Espagne, Portugal, Israël et France. Et ce n’est terminé : ils lanceront de nouveaux pays en 2018.

Pour info : le plus gros concurrent de Ofo est Mobike qui lui n’est pas présent en France. Créé également en Chine en 2015, la société est de Shanghai et à également levé des fonds fin 2016 : près de 100 millions notamment auprès de Tencent (que l’on ne présente plus). On parie qu’ils ne vont pas tarder à débarquer à Paris ?!

Pour terminer : les autres autres sociétés présentes dans les rues de la capitales sont également asiatiques : Obike est de Singapour et Gobee.Bike est de Hong Kong.

Ci-dessous une petite photo que nous avons prise lors de notre déplacement de Novembre, dans un quartier (pourtant pas très fréquenté) de Shenzhen 😉 On y voit les Ofo jaunes et les Mobike orange.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*